Voyages Réceptifs solidarité Népal

Un séisme d’une brutalité extrême vient de frapper le Népal.

Actualite_Nepal(1)Au delà du choc et de la sidération, le groupement des Tours Opérateurs VOYAGES RECEPTIFS met en place une chaîne de solidarité pour venir en aide au Népal et aux népalais. Vous êtes très nombreux à vouloir aider/participer à des actions concrètes.
Avec Jérome EDOU, président et partenaire de VOYAGES RECEPTIFS au Népal, nous nous engageons auprès de l’association GARUDA pour aporter l’aide d’urgence indispensable au plus prés du terrain.

Piloter par l’équipe de Base Camp Trek à Katmandu, ils sont en train de réunir matériel et médicaments, de mettre en place une stratégie permettant d’être opérationnels très rapidement. La forme exacte de l’intervention d’assistance dépendra bien sûr des besoins et de la situation rencontrée sur place.

Jonathan Edou, né à Kathmandu et kiné est parti sur place avec un groupe de ses anciens amis parlant tous népalais.
Il va travailler en collaboration avec Françoise Pahul, infirmière urgentiste au Népal depuis plusieurs années. Base Camp Trek assure le soutien et l’organisation logistique.

Vous serez informé régulièrement via les réseaux sociaux et le site de Voyages Réceptifs de l’avancée des actions.

Pour tout témoignages, informations ou propositions : solidaritenepal/at/voyages-receptifs.com

Vous pouvez envoyer vos dons à :
Association Garuda
Compte : BIC SOGEFRPP – IBAN: FR76 3000 3040 5300 0501 5132 288
Relevé d’identité bancaire :30003 04053 00050151322 Clé :88

Ou envoyer un chèque à la présidente de l’association :
Association Garuda
Catherine Leprince
9, rue Alfred Sisley
95580 Margency
Adresse e-mail: Catherine.leprince0/at/orange.fr

Pour les médicaments et l’aspect médical, vous pouvez contacter :
Docteur Caroline Mignot
caroline.mignot48/at/gmail.com

En vous remerciant de votre aide,

Pour Voyages Réceptifs,

Le coordinateur

Sylvain PHILIP

N.B: Veuillez remplacer « /at/ » par « @ » pour envoyer vos messages.

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn


Laisser un commentaire: