Zanzibar International Film Festival 2015

L’action se déroule à Zanzibar : ce nom évoque les plages de sable blanc, le bleu turquoise de l’océan indien, les épices et en particulier le clou de girofle, les récits d’aventuriers tel qu’Henri de Monfreid et les bandes dessinées d’Hugo Prat avec son héros Corto Maltese. Mais une fois par an, c’est aussi le festival international du film, le ZIFF : une sélection de longs et courts métrages, de documentaires et de séries TV. Participation de tous les pays africains.

Voyages-Receptifs_Actualites-Zanzibar1Crée en 1998, le ZIFF est incontestablement devenu le plus grand événement culturel du genre en Afrique de l’Est.
Appelé « Festival of the Dhow Countries », il reprend le nom dhow, voilier traditionnel de l’océan Indien, comme une métaphore de l’échange culturel qui caractérise non seulement la vie quotidienne à Zanzibar mais aussi les relations historiques de l’île avec l’Asie, l’Europe, le monde arabe et le continent africain.
L’impact du festival est tel qu’il réussit à attirer les cinéphiles africains, les media et beaucoup d’associés, tous conscients de son immense potentiel.
La capitale d’Ujungwa (l’île principale de Zanzibar), Stone Town a ouvert sa première salle de cinéma en 1916, et est apparue en 1973, à ce même endroit, la première télévision en couleur du continent africain. C’est un signe.

Mais comme partout ailleurs, depuis le début des années 80, les nouvelles technologies, ont scellé le destin des trois cinémas de Zanzibar. Le premier à avoir fermer ses portes, fût l’Empire, depuis longtemps reconverti en supermarché, tandis que le Majestic était déclassé en salle vidéo. Quant au Ciné Afrique, il est devenu un centre commercial. C’est dans ce contexte de désistement des salles de cinéma, qu’à la fin des années 90 naquit l’idée du ZIFF.

L’amphithéâtre du vieux fort s’est alors transformé en un cinéma de plein air animé, comme l’a poétiquement exprimé Jacob Barua, directeur du ZIFF : « îlot solitaire au milieu d’un océan de morosité cinématographique« .
Plus aucun projecteur 35 mm des cinémas de Zanzibar n’ayant été retrouvé, tous les films du festival sont projetés en VHS ou DVD. Mais miracle, cette année, le festival a hérité d’un projecteur flambant neuf, don de la Suisse, pour les projections en plein air.
Initialement voué à être d’abord une vitrine pour les films des « Dhow Countries« , c’est à dire pour les pays bordant l’océan Indien, les ambitions du festival évoluent aujourd’hui progressivement vers des perspectives beaucoup plus larges voir internationales. Le ZIFF se veut le festival du film international de l’Afrique de l’Est, étendant pour cela sa programmation aux films de toute l’Afrique.
Cela se passera du 18 au 26 juillet 2015.

Cela vous intéresse ?
Contactez-nous pour organiser votre séjour là bas. Galago a une antenne à Ugunja.
Nos guides francophones vous feront découvrir tout le patrimoine et les charmes de cette île paradisiaque, du culturel au balnéaire, la palette est très large.

Carlo Cozzi | Galago expeditions

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn


Laisser un commentaire: